Mysteries & Drolls

Nouvelle vie pour le théâtre populaire européen, redécouvrant ses propres racines!

Projet

Dario Fo

 

 

… parce que, suivant la tradition des bouffons médiévaux, se moque du pouvoir qui rend la dignité aux opprimés. (Dario Fo, Nobel Prix de littérature – Stockholm 1997)

Dans l'histoire des villes, il a toujours été que la Place accueillait les événements artistiques et spirituels de la Communauté. Aujourd'hui, ce pivot du Paysage Humain voit constamment sa centralité radicalement réduite: on assiste à la perte de la Place réele en faveur de la virtuelle.

Les Arts de la Rue, l'un des secteurs de l'industrie culturelle et créative actuellement le plus en effervescence, représente le besoin de notre société de réaffecter le théâtre à la place, dans sa dimension de rituel collectif, d'événement unique, comme expression de l'homme et sa créativité, sa capacité à défier le pouvoir (bouffon) et pourtant son besoin de se rapporter au transcendant (mystère).

Presque toujours, la Cathédrale, le Palais et le Marché sont les éléments qui définissent morphologiquement les limites de la place. Ils évoquent les forces historiques qui ont façonné culturellement nos villes et notre Europe: l'Église, l'Aristocratie / la Bourgeoisie et le Peuple. Chacune de ces forces a produit un genre précis de divertissement «à sa propre image»: le drame sacré, l'Epos des chevaliers, la fête des fous.

Le récent décès de Dario Fo, l' incontesté patron du Théâtre populaire européen, et Farceur décerné par le Nobel, a consacré à l'histoire du spectacle ses profondes intuitions humaines et intellectuelles, ainsi qu'une conscience générale que le sacré et le profane, la spiritualité et la physicalité, sont toujours connectés. Depuis la fin du Moyen Âge, le succès populaire du Drames Sacrés (outil irremplaçable pour la catéchèse des masses) est dû à l'alliance particulière entre les formes dramatiques de l'événement religieux et les digressions du pur divertissement, pour lesquelles les farceurs et les bouffons avec des compétences incontestables ont été impliqués.

PassionPour cette raison, conscients que les deux composantes des rituels et de la transgression sont inséparables dans l'évolution des formes théâtrales et constituent la base de la culture théâtrale contemporaine, nous avons intitulé notre projet Mystères et Drolls. Ils (comme il est témoigné par le Théâtre de Dario Fo) peuvent aujourd'hui apporter une contribution irremplaçable au renforcement de l'identité européenne du théâtre, qui peut être adéquatement nourri seulement dans la relation entre le sacré et le profane, le populaire et le cultivé.

Les différents personnages et les langages artistiques du Théâtre Sacré et du Théâtre Populaire ont une caractéristique indéniablement européenne, et ils ne peuvent être ignorés par ceux qui sont aujourd'hui impliqués dans la création théâtrale dans le contexte des marchés transnationaux des arts de la scène. Ils représentent des outils précieux pour la promotion de l'intégration culturelle des pays de l'UE, des réels éléments-pivot dans les stratégies de développement du secteur et pour l'internationalisation des réseaux.

Le lien entre la représentation sacrée et le théâtre populaire a une dimension qui s'étend à travers notre continent, à travers une variété de pays et de cultures.

En Italie, le théâtre sacré a vu son prélude entre le 13ème et le 14ème siècle, sous la forme de la lauda drammatica. De telles performances incorporaient déjà toutes les caractéristiques d'une pièce avec des acteurs, des costumes et de la musique. L'évolution de ces compositions lyriques-théâtrales, utilisant des formes dramatiques de plus en plus «dialogues» et grâce à l'augmentation des effets scéniques, a conduit, à la Renaissance, jusqu'aux préfaces de la Commedia dell'Arte.

MysteriesEn Angleterre, les "Mystères" des 13ème et 14ème siècles ont anticipé quelques traits saillants du Théâtre élisabéthain, tandis que les Fêtes des Fous (ou des "Innocents" comme on les appelait dans le Paris de la Cour des Miracles) représentaient l'un des rares occasions de «transgression autorisée» pour le peuple (ainsi que pour le clergé), et contribué à promouvoir l'art séculier du Buffon dans une synthèse plus large entre rituel collectif et catharsis irrationnelle dans un contexte de plaisirs débridés.

Le contexte sur lequel se développe la coopération du projet Mysteries & Drolls va encore plus loin et s'inspire des Misterios espagnols et des Auto Sacramentales (les partenariats impliquent Elche, la ville où l'un des Mystères les plus anciens et les plus connus a été joué pendant 5 siècles: le Misterio de Elche, reconnu comme patrimoine immatériel par l'UNESCO); au Fastnachtspiele allemand (événement de carnaval); et enfin au Théâtre polonais d'inspiration religieuse.

Toutes les formes spectaculaires de théâtre de notre continent sont endettées envers la place et son plus grand protagoniste: le théâtre de rue. Ils se sont développés grâce à l'artisanat d'innombrables artistes qui ont su établir avec succès des racines culturelles profondes dans la multiplicité de leurs techniques. Ces racines ne sont pas seulement des racines anciennes et toujours vibrantes, mais aussi des racines transnationales car en mouvement constant, elles errent à travers toutes les frontières par leur propre nature. Ils sont assez vivants, dans tous les âges et dans tous les pays, pour transmettre leur lymphe à de nouvelles formes de performance et pour contribuer au processus de formation du nouveau Public Européen.

Street PerformanceCependant, le Théâtre de Rue présente aujourd'hui plusieurs faiblesses: extrême fragmentation , manque de conscience du potentiel des formes chorales, manque fréquent de dramaturgie et abandon progressif des langues théâtrales élevées en faveur de styles plus simples de «divertissement de rue» et « divertissement de cirque ".

Le développement de ce secteur des arts du spectacle, sur le long terme et au-delà des modes du moment, passe nécessairement par la redécouverte de ses propres racines, de l'exécution de formes archétypales et des langues qui en découlent.

En fait, il est en partent de Mystères que les spectacles urbains tirent l'usage de leurs propres langues. La créativité des bouffons-auteurs-interprètes de leurs propres textes devient partie intégrante de la mise en scène dans les premières Confréries du Théâtre (Companies) responsables de la production des Mystères au nom des communautés religieuses.

Le drame se déplace de l'église au cimetière et jusqu'à la place. C'est la restitution de l'espace urbain, l'endroit où l'événement religieux se transforme en une fête profane (du latin "pro" en face, "fanum" temple).

A notre époque le théâtre "redescend" une fois de plus au Public: c'est une Nouvelle Art Pentecôte, dont le principal défi est de pouvoir concentrer en soi le potentiel du théâtre contemporain, (pour lequel les traditions sacrées sont un précieux atout de référence ), ainsi que la légèreté et la polyvalence des Arts de la Rue, et leurs capacité de jouer en contact étroit avec le Spectateur..

A l'aube du Troisième Millénaire, le Théâtre sur la Place nous permet de surmonter une fois de plus les barrières rigides entre l'artiste et le spectateur et de redécouvrir la dimension d'un Rite partagé dans l'acte théâtral, utile pour célébrer l'identité culturelle d'une communauté. De cette manière, le processus de production artistique peut se transformer en événement social, et la participation du public peut s'étendre même au-delà de la réalité physique de l'événement, dans le contexte de ce qu'on appelle aujourd'hui la «communauté digitale».

Les Farceurs et les Bouffons, le Théâtre Contemporain, la Danse et la Musique, le Théâtre Physique, les Contes et le Théâtre de Marionnettes, grâce à la redécouverte des langues originales de la Représentation Sacrée retrouveront leur place dans leur lieu d'interprétation primordial, dans les la Vie Sociale, et chaque fois va transformer ces espaces dans une Place et dans un Rite différent; ils rendront au spectateur un rôle actif dans la performance.

M&DMysteries and Drolls entend lancer une coopération dans le cadre de la recherche, de la formation et de l'expérimentation, dans une dimension européenne et interculturelle, sur les formes et les langages du théâtre médiéval et des arts du bouffon, en soulignant la centralité des formes sacrées et bouffon, à l'avantage des artistes et des opérateurs de tous les secteurs du théâtre. Il reliera les arts de la rue à la performance sur scène. Mais, avant tout, il impliquera les différents acteurs des communautés et dans les zones de référence, en les insérant dans un réseau de relations de production et de distribution (au niveau local, interrégional et européen).

Les parties prenantes seront impliquées en tant qu'auditeurs possibles, co-créateurs et interprètes potentiels d'un programme – ou segments de programme visant non seulement à construire un espace d'échange de produits culturels correspondant aux axes d'investigation du projet, mais aussi à définir les bonnes pratiques pour la formation et la participation active des spectateurs.

Tout cela sera possible aussi grâce à des projets de création internationale et de coproduction, capables d'obtenir une visibilité européenne absolue dans le cadre des événements programmés dans le programme. Dans ces projets, les équipes créatives des pays coopérants seront invitées à partager, avec des artistes de différents pays, leurs visions artistiques et les identités de propre culture théâtrale.

Le projet produira un événement de dimension européenne, le festival Mysteries & Drolls, qui sera organisé en Italie et en Irlande du Nord pour 3 éditions, dans le cadre de deux des événements européens les plus importants pour les arts de la rue: le Mercantia International Festival à Certaldo et le Festival of Fools à Belfast.

Le projet va créer aussi un marché européen pour le théâtre populaire, en organisant une vitrine itinérante européenne (en 2019 à Certaldo – Italie et en 2020 à Belfast – Royaume-Uni) qui peut être un point de rencontre entre les Cies et les programmeurs.

Un plan d'activités si ambitieux sera rendu possible grâce à la grande expertise et aux solides bases des partenaires impliqués, qui ont fait d'eux, pendant des décennies d'activité, des centres clés pour les secteurs du théâtre qui sont l'objet de la coopération.

En plus des Festivals déjà mentionnés, qui représentent des repères pour toute la sphère des arts de la rue européens, sont aussi impliquées des compagnies et des centres de formation en Espagne, en Pologne et en Allemagne, qui ont de nombreuses années d'expérience et d'activité, des projets de haut niveau de production et de formation professionnelle dans le domaine de la dramaturgie contemporaine de la performance sacrée et de rue.